jeudi 22 janvier 2015

Beautiful Darkness (17 Lunes)

Auteur : Kami Garcia / Margaret Stohl

Série :   Caster Chronicles N°2

Type : Paranormal, Jeune adulte, Romance

Lien Goodread : Beautiful Darkness

Lien BookNode : 17 Lunes

Lien Livraddict : 17 Lunes




Synopsis : 

Ethan Wate avait l'habitude de penser que Gatlin, la petite ville du sud qu'il a toujours considéré comme sa maison, était une place ou jamais rien ne changeait. Et puis il a rencontré la mystérieuse nouvelle venue, Lena Duchannes qui lui a révélé un monde secret caché à la vue de tous depuis le début. Une Gatlin qui cache d'anciens secrets sous ses chênes recouverts de mousse et ses trottoirs cassés. Une Gatlin ou une malédiction a marqué la famille de Lena. Une Gatlin ou des événements impossibles et magiques arrivent.

Parfois ils ôtent la vie.

Ensemble ils peuvent faire face a tout ce que Gatlin leur envoie, mais après avoir souffert d'une perte tragique, Lena commence a s'éloigner, à garder des secrets qui testent leur relation. Et maintenant que les yeux d'Ethan ont été ouverts au coté le plus sombre de Gatlin, il n'est plus possible de faire demi tour. Hanté par des vision que lui seul peut voir, Ethan est entraîné plus profondément dans l'histoire de sa ville et il se retrouve lui-même empêtré dans un dangereux réseau de souterrains qui se traversent tout le sud et ou rien n'est ce qu'il semble être.


Mon avis : 

Deuxième partie d'une lecture commune avec Madame Love, nous avions prévu de le poster plus tôt mais j'ai eu énormément de mal à finir ce livre. 

Je vais faire mon possible pour être objective, mais je ne vous promet rien, tellement certains points m'ont agacé. En vérité, sans cette lecture commune, j'aurai abandonné. Avec le recul, cela aurait été dommage car la fin est vraiment bien, mais ce qui m'avait déplu dans le premier tome est encore trop présent et les bonnes idées n'ont pas été utilisées (on ne rencontre aucun nouveau type de Caster par exemple).

Pour commencer, le rythme est d'une lenteur maladive, il ne se passe rien dans la première moitié du livre, tout est concentré dans le dernier tiers. Alors que l'on peut accepter cela dans un premier tome (le temps de mettre en place le monde et les personnages), c'est beaucoup plus embêtant pour une suite.

Ensuite j'en suis venue à haïr Lena, j'ai passé mon temps à vouloir la claquer. La façon dont elle traite Ethan, ou même tout le monde à Gatlin .... Une enfant qui casse tout par caprice ou colère, sans penser aux effets que peuvent avoir ses actes sur les autres. Alors, vous allez me dire : c'est compréhensible, son oncle est mort à cause de son choix.
Oui c'est compréhensible mais les auteurs n'ont pas réussi à me donner envie d'y croire. 
D'une façon générale, les défauts que j'avais trouvé dans l'écriture du premier tome se retrouvent ici, sans empirer mais sans s'améliorer. J'ai été perdue plusieurs fois au début, sans comprendre ce qu'il se passait. Et quel dommage de ne pas avoir fait apparaître plus de Caster !  Les auteurs avaient la possibilité de créer une infinité de pouvoirs et ils ne se servent que d'une poignée d'entre eux.

Malgré tous ces défauts et points négatifs, je serai presque tentée de commencer le troisième pour voir si cette série tient enfin ses promesses et, pour pouvoir profiter des personnages secondaires, tous plus savoureux les uns que les autres : Amma est géniale et les trois sœurs sont à mourir de rire. Sans compter que j'ai envie de savoir ce qu'il va advenir de Ridley et Link. J'ai le même sentiment qu'à la fin du premier tome : très déçue par le début du livre et par Lena, mais le dernier tiers et les personnages secondaires me donnent envie de tenter le suivant. Le soucis c'est que j'ai été échaudée par le second livre et j'ai peur que cela recommence. 



Lien vers nos échanges, chez Madame Love et chez moi
Chronique de Madame Love

Aucun commentaire:

Publier un commentaire